La SAQ a affiché une hausse de ses profits et de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre, période au cours de laquelle les ventes en volumes ont également affiché une progression.

Profits et chiffre d’affaires en hausse pour la SAQ au deuxième trimestre

MONTRÉAL — La Société des alcools du Québec (SAQ) a affiché une hausse de ses profits et de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre, période au cours de laquelle les ventes en volumes ont également affiché une progression.

La société d’État a dévoilé lundi un résultat net de 297,3 millions $ au terme de la période de 12 semaines terminée le 14 septembre, en hausse de 10,6 % par rapport à il y a un an, tandis que les recettes se sont établies à 807,2 millions $, en hausse de 7,9 %.

Les ventes de vins ont grimpé de 6 %, à 573,7 millions $, alors que du côté des spiritueux, la hausse a été d’environ 12 %, à 203,4 millions $.

Les boissons panachées (coolers) ont généré des recettes de 23,1 millions $, en hausse de 22 %, tandis que les ventes de bières, cidres et autre produits ont été de 23,1 millions $, en progression de 4,5 %. En volume, les ventes ont représenté 49,2 millions de litres, en hausse de 5 % comparativement au deuxième trimestre de l’exercice précédent.

En ce qui a trait au réseau des succursales, les recettes se sont élevées à 730,8 millions $, ce qui représente une croissance de 9 %, alors qu’un déclin de 2,3 % a été observé du côté des grossistes et épiciers, où les ventes ont totalisé 76,4 millions $.

À mi-chemin dans l’exercice, la SAQ a engrangé des profits nets de 558,1 millions $, en hausse de 5,5 %. Le chiffre d’affaires a totalisé 1,57 milliard $ après six mois, en hausse de 4,5 % par rapport à la même période l’an dernier.