Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier
Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier

Près de 770 000$ en soutien financier pour quatre projets de relance économique en Outaouais

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
Le Mouvement Desjardins investira 768 000$ afin de soutenir quatre projets de relance économique en Outaouais, a annoncé mercredi le président et chef de la direction de l’organisation, Guy Cormier, dans le cadre de la tournée virtuelle En Mouvement pour la relance socioéconomique du Québec qui s’est arrêtée dans la région.

Une centaine de gens d’affaires de l’Outaouais ont pris part à l’événement qui était organisé conjointement par Desjardins et la Fédération des chambres de commerce du Québec.

Par l’entremise de son Fonds du Grand Mouvement, Desjardins versera d’abord 250 000$ à l’Institut Innovation Gatineau. Ce support financier permettra à l’incubateur d’accompagner «30 entreprises en incubation et 15 entreprises en accélération au cours de la prochaine année».

L’Atelier de formation socioprofessionnelle de la Petite-Nation (Atelier FSPN) pourra pour sa part bénéficier d’une aide de 215 000$ de la part du Mouvement Desjardins afin de mettre sur pied un centre de récupération, de tri, de réparation et de vente de vêtements usagés. «Atelier FSPN souhaite offrir un endroit qui permettra aux personnes ayant des limitations fonctionnelles d’acquérir de nouvelles compétences et de devenir plus autonomes pour obtenir un travail permanent et rémunérateur», peut-on lire dans la description de projet fourni par Desjardins.

Une somme de 182 500$ sera également octroyée au Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais pour la création d’un «réseau régional d’autopartage qui sera géré par les citoyens et les municipalités». 

Ce réseau aura pour objectif de rendre «disponibles à moindre coût, le soir et les fins de semaine, des véhicules électriques utilisés dans la journée par les employés municipaux».

Finalement, un montant de 120 560$ sera attribué à Dimension sportive et culturelle pour le développement d’un «réseau socioculturel interscolaire». «Ce réseau, dirigé par Dimension Sportive et Culturelle (DSC) et ses écoles partenaires, aura pour mission de gérer, de coordonner et de diffuser des événements culturels auxquels les élèves de la région participeront. Pour y parvenir, des artistes professionnels et des organisations artistiques et culturelles régionales seront mobilisés», peut-on lire dans le descriptif du projet.

Ces sommes annoncées mercredi proviennent du Fonds du Grand Mouvement, lequel prévoit 150 M$ en aide financière d’ici 2024 pour des projets à l’échelle du Québec.

Depuis 2016, Desjardins a consenti 3,6 M$ à 26 projets dans la région, par le biais de ce Fonds.