Selon le rapport de Marchés des capitaux CIBC, environ 47 pour cent de toutes les hypothèques devront être refinancées cette année.

Près de 47% des hypothèques seront renouvelées en 2018

TORONTO - Près de la moitié des hypothèques existantes au Canada devront être renouvelées en 2018, un volume substantiellement plus élevé que celui des dernières années, souligne mercredi un rapport de la Banque CIBC.

Cependant, la hausse des taux d’intérêt et les nouvelles règles entourant ce type de prêts pourraient compliquer la tâche pour les emprunteurs qui ont l’intention de magasiner leur taux auprès de plusieurs institutions.

Selon le rapport de Marchés des capitaux CIBC, environ 47 pour cent de toutes les hypothèques devront être refinancées cette année. Lors d’une année typique, cette proportion est habituellement d’entre 25 et 35 pour cent.

Cette augmentation est une conséquence involontaire de la mise en oeuvre de divers changements réglementaires visant à réduire le risque, jumelés à une hausse des prix des maisons, ce qui a compliqué l’accession à la propriété de potentiels acheteurs, a expliqué le directeur général et responsable de la stratégie des taux de la CIBC, Ian Pollick.

Selon M. Pollick, les emprunteurs ont opté, ces dernières années, pour des hypothèques d’une durée de deux ou trois ans, et celles-ci arrivent maintenant à échéance en même temps que les hypothèques, plus courantes, de cinq ans.

Cette hausse du nombre de renouvellements survient alors que les taux d’intérêt hypothécaires connaissent une croissance. Les taux des contrats de cinq ans à taux fixe ont avancé d’environ un demi-point de pourcentage par rapport à l’an dernier.

Entre-temps, de nouvelles règles introduites cette année stipulent que les propriétaires cherchant à renouveler leur hypothèque non assurée sont assujettis à une nouvelle simulation de crise, à moins qu’ils restent avec leur prêteur actuel, ce qui réduit leur capacité de magasiner pour dénicher un taux plus concurrentiel.