Postmedia affiche des pertes de 15,5 millions $ au troisième trimestre

TORONTO — Postmedia Network Canada a affiché mercredi une perte nette de 15,5 millions $ pour son troisième trimestre, ce que l’éditeur de journaux a attribué à une charge de dépréciation hors trésorerie et à un déclin de 10 de ses revenus par rapport à la même période l’an dernier.

L’entreprise torontoise, propriétaire du «National Post» et d’autres journaux locaux et publications numériques, a précisé que sa perte nette du trimestre clos le 31 mai s’élevait à 17 cents par action.

En comparaison, Postmedia avait engrangé un profit net de 13 millions $, ou 14 cents par action, pour le troisième trimestre de l’an dernier, qui comprenait la récupération d’une dépense de restructuration antérieure de 22,8 millions $.

Les résultats du plus récent trimestre incluaient une charge de dépréciation de 9,4 millions $, soit plus du double de celle de 4,2 millions $ du même trimestre l’an dernier.

Les revenus d’ensemble de Postmedia ont reculé à 171 millions $, en baisse de 19 millions $ par rapport à ceux de l’an dernier.

Les revenus publicitaires des médias imprimés étaient responsables de la plus grande partie du déclin. Ils ont cédé 14,8 millions $, soit 15,8%, tandis que les revenus de tirage ont perdu 4,5 millions $, ou 7,6%. Les revenus numériques ont grimpé d’environ 2 millions $ à 29,9 millions $.