Il n'y aura ni ramassage ni livraison de courrier ou de colis mercredi à Ottawa et Arnrprior-Renfrew. Les syndiqués du STTP sont en grève tournante depuis l'aube.

Postes Canada: services paralysés par une grève tournante à Ottawa

Au tour de la capitale fédérale d’être touchée par la grève tournante des syndiqués de Postes Canada. Il n’y aura aucune livraison ni ramassage à Ottawa ainsi qu’à Arnprior-Renfrew mercredi.

En ce jour de l’Halloween, les employés de la Société d’État de ces deux endroits sont postés à l’extérieur pour faire du piquetage.

Ces sections locales du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) ont déclenché l’arrêt de travail sur le coup de 6h, paralysant les opérations.

Sur la rive québécoise, les opérations de Postes Canada se déroulent normalement à Gatineau et dans le reste de l’Outaouais, aucune grève n’étant prévue mercredi.

Les syndiqués de la Société d’État sont aussi en grève tournante dans plusieurs autres villes du pays mercredi, dont Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, ainsi que St-Jérôme, Joliette, Sorel-Tracy, Salaberry-de-Valleyfield et Vaudreuil-Dorion, au Québec. Un arrêt de travail est également en cours dans cinq villes de la Colombie-Britannique.

Des débrayages touchent également les villes de Peterborough, Cobourg, Fort Frances, Kapuskasing, Kenora, Petawawa-Deep River et Tri Town, en Ontario; de Moose Jaw, Saskatoon et Weyburn, en Saskatchewan.

La direction de Postes Canada affirme dans un communiqué qu’elle demeure «déterminée à en arriver à une entente négociée avec le STTP, en prenant toutes les mesures nécessaires pour réduire au minimum l’incidence que tout arrêt de travail pourrait avoir sur ses clients».

Les membres du STTP se sont massivement prononcés en septembre en faveur d’un mandat de grève.

La sécurité d’emploi, la rémunération de toutes les heures travaillées et la garantie d’un nombre minimal d’heures de travail chaque semaine sont parmi les enjeux de la négociation entre les deux parties.

La convention collective des syndiqués de Postes Canada est échue depuis décembre dernier.

Avec La Presse Canadienne