La gatinoise Phone Loops remettra les profits des ventes de sa sangle multicolore aux banques alimentaires.
La gatinoise Phone Loops remettra les profits des ventes de sa sangle multicolore aux banques alimentaires.

Phone Loops: des sangles au profit des banques alimentaires

L’entreprise gatinoise Phone Loops remettra l’ensemble des profits sur les ventes de sa Loop Ça va bien aller aux couleurs de l’arc-en-ciel au réseau des Banques alimentaires du Québec.

« Notre province nous a permis de nous lancer pleinement dans l’aventure de startup depuis notre passage à Dans l’œil du dragon en 2017. On n’oubliera jamais la vague d’appui des gens de chez nous. Maintenant, c’est à notre tour de venir en aide aux Québécois », a indiqué dans un communiqué le président-directeur général de Phone Loops, Jean-Philippe Brousseau.

Cette collecte de fonds se poursuivra jusqu’au 1er août.

Même avec la levée du confinement et la reprise de l’activité économique, les choses ne roulent pas encore comme avant, signale la directrice générale aux Banques alimentaires du Québec, Julie Marchand.

« Ce n’est pas tout le monde qui est de retour au travail, les heures ont parfois diminué. Les demandes d’aides aux Moissons demeurent plus élevées qu’à la normale », a-t-elle expliqué.

Les Loops sont des sangles à différents motifs que l’on attache avec l’étui de son cellulaire afin de mieux tenir et protéger l’appareil lorsqu’on l’utilise.

En affaires depuis 2014, Phone Loops a vendu plus de cinq millions de sangles pour téléphones intelligents partout dans le monde.