« L’objectif du jeu est de à réussir à créer le plus grand banc de poissons de l’une des quatre espèces élevées à la pisciculture », a expliqué jeudi Caroline Sage, directrice générale du Parc Découverte Nature de Baldwin.

Parc Découverte Nature : Acoatica, un projet novateur

Une nouvelle activité interactive verra le jour en 2020 au Parc Découverte Nature de Baldwin. S’inspirant des concepts d’Escaparium et des livres « Choisis ton aventure », les visiteurs devront faire prospérer un banc de poissons pour leur survie, tout en apprenant des leçons clés sur la conservation de la faune et de la flore.

Le nouveau projet du Parc Découverte Nature, nommé Acoatica, vise à transformer l’ensemble du site en d’immenses tableaux faisant partie d’un jeu de survie interactif et immersif à l’intérieur duquel le visiteur devient le héros. Déployé sur l’ensemble du site grâce à des technologies omniprésentes et accessibles, Acoatica utilise une approche ludique, informative et interactive qui valorise la nature et révèle l’unicité du site tout en offrant une expérience hors du commun à vivre en groupe.

La réalisation de ce projet d’envergure a nécessité des investissements de plus de 2,7 M$. L’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec (500 000 $), la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie (300 000 $) et la MRC de Coaticook (12 000 $) sont au nombre des partenaires financiers.

« Cela fait quatre ans environ que l’on voulait intégrer la technologie au Parc Découverte Nature pour développer de nouvelles activités, confie Caroline Sage, directrice générale du parc. L’objectif du jeu est de à réussir à créer le plus grand banc de poissons de l’une des quatre espèces élevées à la pisciculture. »

Défis à relever

« Pour y arriver, les visiteurs devront relever différents défis afin de minimiser les effets négatifs et surtout trouver des solutions à des problématiques comme le déboisement, l’introduction d’espèces envahissantes, la surpêche, les contaminants et la destruction des milieux, rétablissant ainsi l’équilibre environnemental de l’espèce choisie, explique-t-elle. Il y a des activités qui bougent, on croit que ça va plaire à toute la famille. »

Bien que l’activité se veuille d’abord divertissante, elle a aussi une vocation éducative, confirme Mme Sage. « Notre mission au Parc Découverte Nature est d’éduquer et de sensibiliser les gens aux enjeux reliés à la conservation de la faune et de la flore, donc cette activité est une excellente manière de remplir notre mission sans tomber dans la moralisation. De plus, il sera encore possible pour les visiteurs d’apprêter les poissons qu’ils auront pêchés avec des produits régionaux. »

Présente lors de l’Annonce, la députée de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a salué l’initiative.

« L’équipe du Parc Découverte Nature met le paquet avec le développement d’une nouvelle expérience immersive et gourmande utilisant une technologie de pointe. Je suis fière d’appuyer ce projet novateur qui va nous en mettre plein nos yeux en 2020. »