Le gouvernement du Canada a présenté une déclaration d’intérêt à l’Australie pour acheter avec les pièces de rechange ses chasseurs F/A-18.

Ottawa songe à acheter des F-18 usagés à l’Australie

Conséquence directe de la dispute commerciale entre Washington et Ottawa, au sujet de l’importation d’avions CSeries de Bombardier aux États-Unis?

Il semblerait que le gouvernement du Canada lorgnerait dans le marché des avions de chasse d’occasion pour combler l’«écart de capacité» de l’Aviation royale canadienne, entre le nombre d’avions de combat que le Canada s’est engagé à tenir disponibles et le nombre d’appareils réellement prêts à décoller. Ottawa comptait acquérir 18 chasseurs Super Hornet de Boeing pour remplacer les CF-18 vieillissants, achetés dans les années 80. 

Lundi, Services publics et Approvisionnement Canada a publié un communiqué annonçant que des discussions ont été entamées avec le gouvernement australien depuis la fin août sur la possibilité d’acheter avec les pièces de rechange les chasseurs F/A-18 australiens, qui seront remplacés par des F-35. Le même communiqué soutient également qu’Ottawa a présenté une déclaration d’intérêt à Canberra pour l’achat de ses avions, le 29 septembre dernier. 

La veille, le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a déclaré qu’une possible transaction avec le Koweït n’aurait pas lieu car les avions n’auraient pas pu être livrés à temps. 

Le communiqué de Services publics et Approvisionnement Canada souligne que «les discussions menées en parallèle avec Boeing, en ce qui concerne l’achat provisoire envisagé de chasseurs Super Hornet sont toujours en suspens. Le gouvernement du Canada continue de collaborer avec le gouvernement des États-Unis afin d’examiner toutes les options possibles».  Avec La Presse canadienne