Le Droit
Il s’agirait d’un changement d’attitude de la part du gouvernement Trudeau, qui affirmait jusqu’à maintenant vouloir se fier à la bonne foi des Canadiens pour attester qu’ils sont admissibles à la PCU.
Il s’agirait d’un changement d’attitude de la part du gouvernement Trudeau, qui affirmait jusqu’à maintenant vouloir se fier à la bonne foi des Canadiens pour attester qu’ils sont admissibles à la PCU.

Ottawa déposera un projet de loi pour punir les fraudeurs de la PCU

Catherine Lévesque
La Presse canadienne
OTTAWA - Le gouvernement Trudeau fait volte-face et prévoit maintenant sévir contre les fraudeurs de la Prestation canadienne d’urgence (PCU).