L’aéroport de Gatineau a annoncé un premier investissement privé sur son terrain depuis la construction du hangar des Ailes d’époque du Canada.

Nouveau hangar: un rare investissement privé à l’aéroport de Gatineau

L’aéroport de Gatineau a annoncé un premier investissement privé sur son terrain depuis la construction du hangar des Ailes d’époque du Canada — il y a plus de 10 ans —, un signe que la stratégie de développement de l’infrastructure aéroportuaire porte ses fruits, selon la direction de l’aéroport.

JHL Aviation Services a commencé mercredi la construction d’un hangar qui pourra servir à l’entreposage de quatre avions de plaisance, un investissement entre 600 000 $ et 700 000 $, selon le président de l’entreprise basée à Lachute, Jan Lessard.

Ce dernier se spécialise dans la construction d’installations de ce type et a réalisé des projets dans tous les coins du Québec. « De Sept-Îles à Val-d’Or », souligne M. Lessard.

Ce hangar devrait être prêt d’ici quelques semaines, ajoute Jan Lessard. Il s’attend également à ce que les quatre entrepôts trouvent preneurs rapidement.

« Il y a beaucoup de clients potentiels, mais aucun d’entre eux ne voulait faire leur dépôt pour l’achat. Ils veulent voir avant », explique le président de JHL.

Gaston Cloutier, directeur général de l’Aéroport Exécutif Gatineau-Ottawa, Jean Lessard, conseiller municipal, Jan Lessard, président de JHL Aviation Services, (le promoteur du projet), Gilles Lalonde, président de l’Aéroport Exécutif  Gatineau-Ottawa et Jonathan Mainguy, ingénieur chargé de projets pour les Industries CAMA.

Le chantier pour un second hangar de la même taille sera lancé l’été prochain, soutient Jan Lessard qui espère pouvoir en construire davantage à Gatineau par la suite. « Si on a pu en construire une soixantaine à Lachute, imagine-toi le potentiel à Gatineau ! »

Développement de l’aéroport

Le conseiller municipal et membre de la Corporation de l’aéroport exécutif de Gatineau-Ottawa, Jean Lessard, affirme que cet investissement est une forme de vote de confiance de JHL à l’endroit de l’aéroport de Gatineau.

Le président de JHL confirme ces propos en vantant les installations aéroportuaires gatinoises. « Vous avez un bel aéroport ici. Dans les aéroports régionaux, c’est le deuxième plus beau au Québec après celui de Trois-Rivières et ils ont eu de grosses subventions. »

Jean Lessard ajoute que la mise en place du plan de développement de l’infrastructure offre des résultats. L’élu soutient que les pourparlers avec JHL ont commencé en 2014.

« Le développement d’un aéroport, c’est toujours long, mais aujourd’hui, on a une pelle dans la terre. Finalement, c’est un premier grand projet pour l’aéroport », soutient Jean Lessard.

Le directeur général de l’aéroport de Gatineau, Gaston Cloutier, souligne de son côté que la première étape du développement des espaces vacants sur le terrain de l’aéroport n’aurait pas été possible sans l’investissement réalisé par la Ville de Gatineau en 2017 afin de prolonger les services municipaux comme les conduites d’aqueduc et d’égout sanitaire.