La RAMQ précise que la somme a été versée «sans admission de responsabilité» par le grossiste en médicaments McKesson Canada «afin d’éviter de longues démarches judiciaires».

Médicaments: entente de 21,5 M$ entre la RAMQ et McKesson Canada

MONTRÉAL — Le grossiste en médicaments McKesson Canada accepte de verser une somme de 21,5 millions $ à la Régie de l’assurance-maladie du Québec, dans le cadre d’un litige touchant des avantages qu’ont pu recevoir des pharmaciens.

L’annonce a été faite par la Régie de l’assurance-maladie, vendredi, par voie de communiqué.

La RAMQ précise que la somme a été versée «sans admission de responsabilité» par le grossiste en médicaments McKesson Canada «afin d’éviter de longues démarches judiciaires». Comme les détails de l’entente sont confidentiels, la Régie ne peut émettre de commentaires.

La RAMQ avait lancé une vaste enquête, il y a quelques années, concernant des avantages que pouvaient toucher des pharmaciens en lien avec l’achat et la vente de médicaments. Comme c’est elle qui administre le régime d’assurance médicaments du Québec, elle procède dans ce cadre à des inspections, des vérifications, enquêtes et autres mesures de contrôle. Et ces mesures peuvent toucher tant des fabricants de médicaments que des grossistes, des intermédiaires et des pharmacies.

Une entente similaire avait été annoncée, en septembre dernier, avec Shoppers Drug Mart, qui exploite la bannière Pharmaprix au Québec. Une somme de 20,2 millions $ avait alors été versée, en compensation pour les montants qui étaient réclamés - toujours «sans admission de responsabilité».