«Nous cherchons à faire de Kanata-Nord un parc de recherche reconnu à l’échelle internationale», a affirmé le recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont.

L’union fait la force dans Kanata-Nord

L’Université d’Ottawa et l’Association des gens d’affaires de Kanata-Nord unissent leurs forces dans la création d’un campus satellite dans l’ouest d’Ottawa qui agira comme épicentre de l’innovation pour différentes sphères technologiques, dont l’intelligence artificielle, le standard de téléphonie mobile 5G, la cybersécurité et les véhicules autonomes.

Le volet universitaire manquait à Kanata-Nord, là où sont établies de nombreuses entreprises du secteur des technologies.

« Quand vous regardez aux États-Unis, par exemple, Silicon Valley possède des institutions académiques stratégiques qui agissent comme piliers. Alors ceci est une occasion extraordinaire pour nous d’avoir cette présence académique dans le parc technologique de Kanata-Nord », a précisé la directrice intérimaire des opérations pour l’Association des gens d’affaires de Kanata-Nord, Veronica Farmer.

L’initiative vise donc à faire de l’université un important fournisseur de talents, de recherche et de formation. Les entreprises auront donc accès à davantage de compétences, de programmes et de ressources pour faire face à la concurrence et à la croissance.

La création du campus sera l’occasion de consolider la position d’Ottawa en tant que chef de file du développement technologique et commercial du Canada, a indiqué le recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont.

« Mais ultimement, nous cherchons à faire de Kanata-Nord un parc de recherche reconnu à l’échelle internationale », a-t-il ajouté.

« Les écosystèmes technologiques les plus réussis au monde se caractérisent par l’intégration étroite de l’industrie et des universités, a fait valoir le vice-président à la recherche à l’Université d’Ottawa, Sylvain Charbonneau.

Grâce à l’initiative Université d’Ottawa/Kanata-Nord, l’université dispose d’innombrables occasions de mettre son expertise en recherche au service de la croissance des entreprises ».

Le parc technologique de Kanata-Nord regroupe quelque 500 entreprises qui emploient plus de 21 000 travailleurs qualifiés.