La Société d'État a adapté la réalité virtuelle pour la sensibilisation de ses gagnants. Un investissement de 100 000 $ a été nécessaire pour l'achat de l'équipement (appareils intelligents, lunettes) et le tournage des vidéos en caméra 3D.

Loto-Québec veut sensibiliser ses gagnants

Loto-Québec et la Fondation Jasmin Roy s'associent dans la création d'un nouvel outil de sensibilisation. Grâce à des scénarios en réalité virtuelle, la société d'État souhaite mieux préparer ses nouveaux millionnaires de la loterie à affronter les mille et une sollicitations qui les attendent.
Selon Loto-Québec, ce nouvel outil serait une première au Canada et même en Amérique du Nord. L'idée de base a été développée par la Fondation Jasmin Roy, qui souhaitait utiliser la réalité virtuelle pour sa mission de prévention de l'intimidation.
La Société d'État a adapté l'outil pour la sensibilisation de ses gagnants. Un investissement de 100 000 $ a été nécessaire pour l'achat de l'équipement (appareils intelligents, lunettes) et le tournage des vidéos en caméra 3D pour créer la réalité virtuelle.
Parmi les scénarios interprétés par des comédiens, on voit notamment un beau-frère qui s'improvise conseiller financier, un ex-collègue qui souhaite vendre son chalet au rabais et une mère qui fait appel aux bonnes valeurs du partage...
«On a une douzaine de scénarios qui ne sont pas apocalyptiques, mais basés sur des histoires partagées par d'anciens gagnants», a expliqué le directeur corporatif des affaires publiques de Loto-Québec, Patrice Lavoie, en entrevue avec La Presse canadienne.
Depuis le 31 juillet, le projet est mis à l'essai auprès des gagnants de lots de 25 000 $ et plus qui vont réclamer leur gain dans les bureaux de Loto-Québec. Déjà, une dizaine de gagnants ont pu en bénéficier.
«Plusieurs nous disent que ça leur fait penser à leur famille, qu'ils reconnaissent des gens de leur entourage dans certains scénarios», affirme M. Lavoie, qui croit que la réalité virtuelle peut atténuer les «sentiments négatifs» lorsqu'un gagnant fera face à une véritable sollicitation puisqu'il l'aura déjà vécue.
Le porte-parole souligne que pour la plupart des gagnants, «ça se passe très bien». Il ajoute cependant que «c'est l'entourage qui change parfois. Les gens sont de bonne foi, ils veulent donner des conseils, mais parfois ce ne sont pas nécessairement les bons», note-t-il.
La séance vidéo vient bonifier les services déjà offerts aux clients chanceux, qui incluent une rencontre avec un conseiller du service à la clientèle, un document de sensibilisation et un suivi quelques mois plus tard.
Du 1er janvier au 22 août 2017, Loto-Québec a versé 78 lots de 1 000 000 $ ou plus et fait 93 millionnaires.