La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne

L’Ontario s’attaque à l’écart salarial entre hommes et femmes

TORONTO — Le gouvernement de l’Ontario présentera mardi un projet de loi pour combattre l’écart salarial entre les hommes et les femmes dans la province.

La loi, si elle est adoptée, imposera à tous les employeurs qui affichent un poste publiquement d’en préciser la rémunération; interdira aux employeurs d’interroger un candidat concernant sa rémunération antérieure; et interdira toutes représailles à l’endroit des employés qui discutent de leur rémunération.

Les grands employeurs devraient aussi informer la province des écarts salariaux qui existent dans leurs rangs et qui sont basés sur le sexe ou d’autres caractéristiques.

Ces mesures de transparence salariale s’appliqueraient tout d’abord au secteur public de la province avant de se propager aux compagnies qui emploient plus de 500 personnes, puis éventuellement à celles qui en emploient plus de 250.

Le gouvernement a dit qu’il consacrera jusqu’à 50 millions $ à cette initiative au cours des trois prochaines années.

Les femmes gagneraient environ 30 pour cent moins que les hommes en Ontario et cet écart serait stable depuis une dizaine d’années.