Mark Laroche, PDG de l’aéroport international d’Ottawa, a dévoilé le plan du programme de concessions alimentaires.

L’offre de restaurants revampée à l'aéroport d’Ottawa

L’aéroport international d’Ottawa misera sur les produits locaux dans son nouveau programme de concessions, dévoilé jeudi.

Mettre l’accent sur une offre locale était l’un des critères de sélection les plus importants pour les nouvelles concessions de l’aéroport internation d’Ottawa, selon son président et chef de la direction, Mark B. Laroche. « Ottawa et Gatineau comptent de fabuleux commerces et de restaurants de vente au détail, et nous souhaitons que le processus favorise l’inclusion locale dans l’offre des principaux concessionnaires. »

Savons et désodorisants naturels, confiseries, milk-shakes : les voyageurs pourront profiter de tout un éventail de nouvelles marques. Des restaurants originaires d’Ottawa comme la brasserie Big Rig, l’épicerie italienne La Bottega et Zak’s Diner feront notamment leur apparition, en plus de la chaîne de café Bridgehead. C’est l’entreprise SSP Canada, l’un des plus grands opérateurs alimentaires du domaine du voyage au monde, qui gérera ces concessions.

C’est Paradies Lagardère, l’entreprise de vente au détail, qui sera responsable des boutiques comme celles de Dylan’s Candy Bar, Maison de la Presse et TripAdvisor, entre autres. Dans ces magasins, des produits locaux comme Bee Savvy, Split Tree Cocktail et Hummingbird Chocolate seront notamment offerts.

Il était grand temps que l’Aéroport international d’Ottawa se refasse une beauté, a d’ailleurs souligné M. Laroche. « C’est sans question, les magasins sont datés et les équipements et les systèmes sont à la fin de leur vie. »

Celui-ci qualifie le réaménagement de l’aéroport comme un jeu de dominos. Le nouvel emplacement pour le traitement des passagers se fera au troisième étage, à l’ancien emplacement du Rideau Bar and Grill, et les concessions seront aménagées au deuxième étage.

Les boutiques de vente au détail et de restauration de l’aéroport international d’Ottawa génèrent plus de 20 millions $ en ventes annuelles brutes.

Les rénovations devraient être complétées d’ici deux ans.

L’hôtel Alt

Rappelons que le Groupe Germain avait annoncé, en janvier dernier, la construction d’un nouvel hôtel de 180 chambres et de huit étages au coût de 40 millions $ à proximité de l’aéroport international d’Ottawa.

Une passerelle reliant l’hôtel et les terminaux de l’aéroport devrait aussi être construite afin de faciliter l’accès aux deux bâtiments.

L’Hôtel Alt Aéroport d’Ottawa comprendra une salle d’entraînement, des salles de réunions et un restaurant, entre autres.

Cette offre, jumelée aux nouvelles concessions de restauration et de vente au détail, risque d’ajouter grandement aux revenus annuels de l’aéroport.

Le Groupe Germain prévoit pouvoir ouvrir les portes de l’hôtel vers la fin de 2020.