GM a déclaré que les options suggérées par le syndicat, notamment la prolongation de la durée de vie des véhicules Chevrolet Impala et Cadillac XTS produits à l’usine ou le transfert de la production prévue pour le Mexique vers l’usine, ne sont pas économiques.

Les travailleurs de GM déclenchent une grève d’occupation

OSHAWA — Les travailleurs syndiqués de l’usine de montage de General Motors à Oshawa, en Ontario, organisent une autre grève d’occupation en réaction à la fermeture prévue de l’installation.

Le syndicat a confirmé l’arrêt de travail ce matin à la suite de la manifestation qui s’était terminée mardi.

La manifestation a eu lieu après que le président d’Unifor, Jerry Dias, se soit assis avec GM mardi pour parler des propositions du syndicat visant à prolonger la durée de vie de l’usine en Ontario, mais qu’il soit parti les mains vides.

La société a déclaré que les options suggérées par le syndicat, notamment la prolongation de la durée de vie des véhicules Chevrolet Impala et Cadillac XTS produits à l’usine ou le transfert de la production prévue pour le Mexique vers l’usine, ne sont pas économiques.

David Paterson, vice-président des affaires générales chez GM Canada, a déclaré que le syndicat devrait plutôt collaborer avec l’entreprise sur des plans de transition pour les quelque 3000 emplois touchés.

GM a déclaré avoir identifié des opportunités d’emploi, être disposé à payer de la formation et être ouvert à la négociation de compensations pour les travailleurs, en plus de ce qui est déjà prévu dans les contrats.