Les Canadiens sont peut-être en colère contre les insultes et les tarifs du président Donald Trump, mais cela ne semble pas faire de tort au tourisme américain.

Les tensions commerciales ne dissuadent pas les touristes canadiens

OLD ORCHARD BEACH, Maine - Les Canadiens ont peut-être été heurtés par les insultes et les tarifs douaniers du président américain Donald Trump, mais cette amertume ne semble pas avoir suffi à changer leurs habitudes de voyage. Du moins, pas pour l’instant.

À Old Orchard Beach, une destination populaire auprès des Québécois, les aubergistes ne constatent pas une baisse d’achalandage.

À l’issue du tumultueux sommet du G7 à Charlevoix, Justin Trudeau avait dit que le Canada ne se laisserait pas faire et Donald Trump avait traité le premier ministre de «faible» et de «malhonnête».

Le Montréalais Mostepha Azizi compte parmi ceux qui n’ont pas pour autant chamboulé leurs vacances. Il a bon espoir que la situation se résorbera entre les deux pays voisins et que «la raison aura le dessus».

Plusieurs estiment que la valeur du dollar canadien a un plus grand impact sur le tourisme. Le huard vaut actuellement 76 centimes en devise américaine.