Selon l’agence fédérale, les profits ont progressé de 7,9 milliards $, soit 8,5 %, par rapport au deuxième trimestre.

Les profits d’exploitation des sociétés ont dépassé 100 G$

La solide performance du secteur de la finance a alimenté les profits d’exploitation des entreprises canadiennes, lesquels ont franchi le cap des 100 milliards $ au troisième trimestre, un montant en hausse de 17,2 % par rapport à la même période l’an dernier, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Selon l’agence fédérale, les profits ont progressé de 7,9 milliards $, soit 8,5 %, par rapport au deuxième trimestre.

Les bénéfices d’exploitation du secteur de la finance ont grimpé de 20 % par rapport au trimestre précédent, pour atteindre 34,9 milliards $.

Les profits d’exploitation des autres secteurs ont avancé de 3,3 % au cours du trimestre clos le 30 septembre, grâce aux rendements positifs de 11 des 17 industries non financières. Par rapport au troisième trimestre de l’an dernier, ces profits d’exploitation étaient en hausse de 16,1 %.

Le secteur de l’extraction de pétrole et de gaz et des activités de soutien a enregistré une perte d’exploitation de 450 millions $ au troisième trimestre, en baisse de 21,3 % par rapport au deuxième trimestre. Ce recul était attribuable à des fermetures pour entretien dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

Les profits d’exploitation des détaillants ont progressé de 0,7 % par rapport au deuxième trimestre, pour atteindre 5,4 milliards $. Ce résultat était soutenu par les ventes d’aliments et de boissons.

Du côté des grossistes, les bénéfices d’exploitation ont augmenté de 2,3 % pour atteindre 7,2 milliards $, tandis que les profits d’exploitation des fabricants ont grimpé de 11,2 % à 14,4 milliards $.