L'inflation était en progression de 0,2 pour cent en mai et de 2,3 pour cent sur un an.

Les ménages américains n'ont pas beaucoup dépensé au mois de mai

WASHINGTON - Les dépenses des ménages américains ont augmenté de seulement 0,2 pour cent en mai, après deux mois consécutifs de hausses plus robustes.

L'inflation, pendant ce temps, était en progression de 2,3 pour cent pendant la période de douze mois qui a pris fin en mai.

Le département du Commerce a indiqué vendredi que la hausse modeste des dépenses mesurée en mai survient après celle de 0,6 pour cent constatée en mars et celle de 0,5 pour cent vue en avril.

Il s'agit de la pire performance depuis le déclin de 0,1 pour cent en février.

L'inflation était en progression de 0,2 pour cent en mai et de 2,3 pour cent sur un an. Il s'agit de la hausse la plus rapide sur douze mois depuis 2012 et surpasse la cible de 2 pour cent souhaitée par la Réserve fédérale.

La banque centrale américaine a toutefois indiqué qu'elle peut tolérer une inflation supérieure à 2 pour cent pendant un moment, puisqu'elle y a été inférieure pendant une bonne période.

Les revenus se sont améliorés de 0,4 pour cent en mai.

Les dépenses des ménages représentent 70 pour cent de l'activité économique américaine.