Plusieurs inquiétudes ont influencé les décisions des investisseurs, notamment la rhétorique du président américain voulant qu'une fermeture partielle imminente du gouvernement soit de longue durée.

Les marchés boursiers nord-américains terminent la semaine dans le rouge

TORONTO — Les marchés boursiers nord-américains ont mis fin à une semaine difficile, vendredi, pendant que les prix du pétrole plongeaient et que le dollar canadien reculait à un creux de 19 mois.

Plusieurs inquiétudes ont influencé les décisions des investisseurs, notamment la rhétorique du président américain voulant qu'une fermeture partielle imminente du gouvernement soit de longue durée.

Le risque est élevé ces jours-ci et la séance de vendredi était un exemple parfait des multiples vulnérabilités potentielles des gens, a observé Ian Scott, un analyste en valeurs mobilières chez Gestion d'actifs Manuvie.

«Nous sommes, en quelque sorte, dans un genre de chute libre, d'ici à ce que nous obtenions des réponses à certaines de ces choses», a-t-il estimé lors d'une entrevue.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a effacé 206,33 points pour clôturer la séance à 13 935,44 points. Le parquet torontois a perdu près de 660 points, soit 4,5 pour cent, sur l'ensemble de la semaine, et il cumule une baisse de 8,3 pour cent depuis le début décembre, alors qu'il ne reste que quatre séances à l'année.

Un rebond à court terme est toujours une possibilité dans les jours à venir, mais l'année semble en être une à inscrire dans la colonne des pertes.

«Nous en sommes venus nous-mêmes à cette conclusion.»

Tous les secteurs du marché torontois ont retraité vendredi. Les baisses les plus importantes ont été celles du groupe des technologies de l'information et de la santé, qui ont rendu respectivement 3,16 pour cent et 2,91 pour cent.

Ils étaient suivis des trois secteurs influents de la finance, de l'énergie et de l'industrie.

Le groupe de l'énergie a cédé 1,86 pour cent, le cours du pétrole brut ayant retraité de 29 cents US à 45,59 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 73,71 cents US, en baisse par rapport à son cours moyen de 74,10 cents US de jeudi. Le huard a perdu plus d'un cent US cette semaine.

Les secteurs de la consommation discrétionnaire, des biens de consommation de base et des matériaux ont enregistré les reculs les moins importants de la journée.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu 414,23 points à 22 445,37 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 reculait de deux pour cent, cédant 50,84 points à 2416,58 points. L'indice composé du Nasdaq a retraité de 195,41 points à 6332,99 points.

Ailleurs à la Bourse des matières premières de New York, le cours de l'or a rendu 9,80 $ US à 1258,10 $ US l'once, tandis que celui du cuivre s'est déprécié de 2,25 cents US à 2,67 $ US la livre.