Les marchés boursiers nord-américains ont rebondi, mardi, dans la foulée des fortes baisses enregistrées lundi, soutenus par les actions concertées des banques centrales et des plans en vue d'un programme de relance de 1000 milliards $ du gouvernement américain.

Les marchés boursiers nord-américains ont rebondi mardi

TORONTO - Les marchés boursiers nord-américains ont rebondi, mardi, dans la foulée des fortes baisses enregistrées lundi, soutenus par les actions concertées des banques centrales et des plans en vue d'un programme de relance de 1000 milliards $ du gouvernement américain.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a pris 324,81 points, soit 2,6 %, pour clôturer à 12 685,21 points. Il avait cédé la veille environ 10 %, soit plus de 1300 points.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 1048,86 points, soit 5,2 %, à 21 237,38 points, après avoir plongé lundi de près de 3000 points, dans ce qui s'est révélé être sa pire séance depuis le lundi noir de 1987.

L'indice élargi S&P 500 a progressé de 143,06 points, ou 6,0 %, à 2529,19 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a gagné 430,19 points, ou 6,2 %, à 7334,78 points.

Sur le TSX, le secteur des matériaux a été le plus solide, prenant plus de 9 % alors que le cours de l'or repassait au-dessus de la barre des 1500 $ US l'once.

Le secteur de l'énergie a continué a céder du terrain, plongeant de 9,2 % alors que le cours du pétrole reculait à un creux de plusieurs années.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a cédé 1,75 $ US à 26,95 $ US le baril, tandis que celui de l'or a grimpé de 39,30 $ US à 1525,80 $ US l'once. Le prix du cuivre a pour sa part perdu 7,9 cents US à 2,31 $ US la livre.

Le dollar canadien a retraité alors que les investisseurs continuaient à lui préférer le billet vert américain. Le huard s'est ainsi négocié au cours moyen de 70,55 cents US, comparativement à son cours moyen de 71,61 cents US de la veille.