Certains investisseurs se sont inquiétés de l'escalade de la guerre de mots entre le président américain Donald Trump et son vis-à-vis nord-coréen, mardi, lorsque M. Trump l'a menacé «avec du feu et de la fureur».

Les marchés boursiers nord-américains clôturent en baisse, mais l'or grimpe

Les grands indices boursiers nord-américains ont clôturé en baisse, mercredi, et les investisseurs se sont tournés vers les lingots d'or en réaction aux tensions croissantes entre les États-Unis et la Corée du Nord.
L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a retraité de 39,02 points pour terminer la journée à 15 217,33 points. Le déclin a été relativement généralisé, mais le secteur des matériaux, qui regroupe notamment les titres de plusieurs producteurs aurifères, s'en est bien tiré avec un gain de 0,43 pour cent.
Le cours du lingot d'or a avancé mercredi de 16,70 $ US à 1279,30 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. Ce métal précieux est généralement considéré comme une valeur refuge lors des périodes d'incertitudes géopolitiques. Certains investisseurs se sont inquiétés de l'escalade de la guerre de mots entre le président américain Donald Trump et son vis-à-vis nord-coréen, mardi, lorsque M. Trump l'a menacé «avec du feu et de la fureur».
Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones a retraité mercredi de 36,64 points à 22 048,70 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a retraité de 0,90 point à 2474,02 points. L'indice composé du Nasdaq a perdu 18,13 points à 6352,33 points.
De son côté, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 78,71 cents US, en baisse de 0,20 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.
Ailleurs à la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 39 cents US à 49,56 $ US le baril, tandis que celui du cuivre a cédé 2 cents US à 2,93 $ US la livre.