BMO Ligne d’action a enregistré un nombre record de transferts de plus d’un million de dollars vers sa plate-forme ConseilDirect entre janvier et septembre.

Les jeunes et les retraités plus intéressés à investir en ligne

TORONTO — Le responsable des investissements numériques à la Banque de Montréal observe deux points forts pour son secteur: les jeunes et les retraités.

Selon Silvio Stroescu, président de BMO Ligne d’action, les plates-formes de placement autogérées accueillent un nombre croissant de clients aux deux extrémités du spectre, soit ceux de moins de 30 ans et ceux de l’âge d’or.

La quatrième plus grande banque au Canada observe en outre un intérêt croissant de la part des baby-boomers qui se rapprochent de la retraite et qui souhaitent utiliser leur nouveau temps libre pour bâtir et gérer leurs propres portefeuilles.

BMO Ligne d’action, qui célèbre son 30e anniversaire, affirme avoir enregistré un nombre record de transferts de plus d’un million de dollars vers sa plate-forme ConseilDirect entre janvier et septembre de cette année, par rapport aux six dernières années depuis son lancement.

Entre-temps, M. Stroescu a noté que son offre de conseillers robotiques Portefeuille futé avait vu le pourcentage d’utilisateurs de moins de 30 ans passer de 15 % à près de 25 % depuis que son niveau d’investissement minimum est passé de 5000 $ à 1000 $, à la fin 2017.

L’intérêt pour les investissements en ligne autonomes et les options de placement moins onéreuses continue de croître et la concurrence entre les institutions financières pour s’emparer de ces investisseurs s’intensifie.