La demande d’espaces à bureaux à Ottawa a battu un record au cours du premier trimestre de l’année 2019.

Les espaces à bureaux en forte demande à Ottawa

La demande d’espaces à bureaux à Ottawa a battu un record vieux d’une décennie au cours du premier trimestre de l’année 2019, selon la firme immobilière CBRE.

La capitale fédérale a enregistré une absorption nette positive de 220 349 pieds carrés durant cette période. 

Une absorption positive signifie que la superficie louée a haussé, tandis qu’une absorption négative signifie que la superficie louée a diminué durant un intervalle de temps donné. 

Quant au taux d’inoccupation global des bureaux, il a reculé pour s’établir à 7,5 % durant ce trimestre. À titre comparatif, Vancouver et Toronto ont des taux respectifs de 4,7 % et 7,1 %, tandis que Montréal et Calgary ont des taux nettement supérieurs (12,2 % et 24,4 %). 

Dans le cas d’Ottawa, l’entreprise ajoute cependant dans son rapport que la pénurie de locaux dont la superficie est supérieure à 50 000 pieds carrés « limite la capacité des locataires à agrandir ou à s’implanter sur le marché ». 

Dans le segment industriel, on signale aussi que la disponibilité réduite des installations a eu pour effet d’augmenter le loyer net moyen exigé, qui s’établissait à 10,12 $ le pied carré au premier trimestre, un bond de près de 6 % en l’espace d’un an.