En 2016, 56,8% des conseils d’administration étaient entièrement masculins, et que 28% ne comptaient qu’une seule femme, a dévoilé Statistique Canada.

Les conseils d'administration, encore une affaire d’hommes

MONTRÉAL — Plus de la moitié des conseils d’administration au pays sont constitués entièrement d’hommes, révèle Statistique Canada.

Cette analyse dévoilée mardi se fonde sur les données plus récentes de l’organisme fédéral de statistiques, datant de 2016, et il a évalué tous les types d’entreprises au Canada : publiques, publiques gouvernementales et privées.

Il a calculé que 56,8 % des conseils d’administration étaient entièrement masculins, et que 28 % ne comptaient qu’une seule femme.

Les femmes représentaient toutefois près de 20 % des membres des conseils de tous les types d’entreprises, mais elles étaient plus nombreuses dans les entreprises publiques que privées.

« Bien que la proportion de femmes membres de conseils d’administration des entreprises cotées en bourse [entreprises publiques] soit bien documentée, la présente diffusion comble une importante lacune statistique en fournissant les premières estimations sur les entreprises privées, les entreprises publiques gouvernementales et les entreprises publiques », précise Statistique Canada.

Les entreprises publiques gouvernementales avaient la plus forte proportion de femmes siégeant à un conseil d’administration en 2016 (28,8 %), suivies des entreprises publiques (20,5 %). Les entreprises privées avaient la plus faible représentation féminine avec 17,4 %.

Statistique Canada ne dispose pas des données réparties par provinces.

Cette étude a été produite en partenariat avec le Centre des statistiques sur le genre, la diversité et l’inclusion de Statistique Canada. L’ensemble de données était composé de 12 762 entreprises parmi lesquelles 44 658 personnes avaient été identifiées comme faisant partie d’un conseil d’administration. Les entreprises dont les revenus bruts étaient de plus de 200 millions $ par exercice financier ont été incluses.