Les clients doivent maintenant s'attendre à croiser des agents de sécurité et des distributeurs de désinfectant pour les mains dans les centres commerciaux, dont la réouverture a été autorisée par les autorités de santé publique du Québec.
Les clients doivent maintenant s'attendre à croiser des agents de sécurité et des distributeurs de désinfectant pour les mains dans les centres commerciaux, dont la réouverture a été autorisée par les autorités de santé publique du Québec.

Les centres commerciaux rouvrent en mode prévention

Files d'attente et distanciation physique font partie de la nouvelle réalité dans les centres commerciaux, qui ont rouvert leurs portes lundi en Outaouais.

Les clients doivent maintenant s'attendre à croiser des agents de sécurité et des distributeurs de désinfectant pour les mains dans les centres commerciaux, dont la réouverture a été autorisée par les autorités de santé publique du Québec.

À l'intérieur des Promenades Gatineau, lundi, plusieurs clients portaient un masque. Exception faite de quelques petits groupes, tous semblaient respecter la consigne de se tenir à deux mètres des autres.

Dans les boutiques, le port de la visière, du masque et des gants était fréquent. Des rondelles et des flèches ont été apposées au sol à plusieurs endroits afin de guider les clients et les inciter à garder leurs distances.

Les clients doivent maintenant s'attendre à croiser des agents de sécurité et des distributeurs de désinfectant pour les mains dans les centres commerciaux, dont la réouverture a été autorisée par les autorités de santé publique du Québec.

Dans bien des cas, on indiquait à l'entrée des boutiques le nombre maximal de clients qui y sont acceptés en même temps. Quelques files d'attente ont d'ailleurs été observées, lundi midi.

Malgré le feu vert des autorités, quelques dizaines de commerces logeant aux Promenades Gatineau n'étaient pas encore ouverts, lundi. C'était le même constat aux Galeries de Hull, où environ les trois quarts des commerces ont recommencé à accueillir des clients.

Dans les deux cas, les centres commerciaux ont indiqué que la réouverture se ferait progressivement.

Des changements touchent aussi les foires alimentaires, puisque seules les commandes pour emporter sont possibles.

Un couple qui venait de faire un achat a indiqué que les clients doivent maintenant s'attendre à «une autre forme de magasinage». «Ce n'est vraiment plus la même chose, on ne peut pas prendre le temps de regarder et de toucher», a expliqué une jeune femme, qui a préféré ne pas être identifiée.