Les affaires express

Les nouvelles économiques du jour, en quelques mots.

Un bénéfice chez Walmart

NEW YORK — Le mastodonte américain de la vente au détail Walmart a annoncé jeudi un bénéfice net de 1,75 milliard $ US ou 58 cents US par action pour le troisième trimestre. Son bénéfice ajusté s’est établi à 1 $ US par action, alors que les économistes interrogés par la firme Zacks Investment Research anticipaient un profit de 97 cents US par action.

Les recettes trimestrielles de Walmart ont atteint 123,18 milliards $ US, surpassant les recettes de 121,05 milliards $ US prédites par les analystes. Les ventes des magasins comparables se sont améliorées de 2,7%, tandis que les experts attendaient une amélioration de 1,8%. Les ventes en ligne ont bondi de 50%. Le titre de Walmart est en hausse de 30% depuis le début de l’année et de 26% sur douze mois.

Ventes en hausse chez Best Buy

Best Buy a affiché jeudi un bénéfice et des ventes en hausse pour son troisième trimestre, mais ses résultats et ses perspectives étaient inférieures aux attentes des analystes de Wall Street. Le détaillant américain de biens électroniques tente de mieux concurrencer ses rivaux dans un monde où de plus en plus de gens se tournent vers l’internet pour faire leurs achats.

Comme la plupart des détaillants, il éprouve des difficultés à tenir tête à Amazon.com et à l’expansion de ses produits et services. Établie à Richfield, au Minnesota, Best Buy a engrangé un bénéfice de 239 millions $ US, soit 78 cents US par action, en hausse de 23 % par rapport à celui de la même période l’an dernier. Ses revenus ont progressé de 4 % à 9,32 milliards $ US, tandis que les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont grimpé de 4,4 %.