Les affaires en bref

Les nouvelles économiques du jour, en quelques mots.

BlackBerry poursuit Facebook en justice pour contrefaçon de brevet

BlackBerry a indiqué mardi qu’elle lançait une poursuite en justice contre le réseau social Facebook, qu’elle accuse de contrefaçon de propriété intellectuelle.

L’entreprise a publié un communiqué dans lequel elle fait valoir qu’elle a essayé, pendant plusieurs années, de régler cette dispute en discutant avec Facebook. Elle dit avoir cependant décidé de recourir aux solutions judiciaires, par obligation envers ses actionnaires.

La déclaration de BlackBerry ne donne pas de détail sur la contrefaçon alléguée ou sur ce qui est réclamé à Facebook par l’entremise des tribunaux américains.

BlackBerry a mené plusieurs combats pour faire respecter ses brevets et sa propriété intellectuelle au fil des ans. Ce genre de disputes est courant pour les entreprises du secteur de la technologie et peut entraîner des pénalités financières ou des paiements de redevances si les allégations peuvent être prouvées en cour ou si les parties s’entendent sur un règlement.

Toyota veut relancer le modèle sport Supra 16 ans après son retrait

Le constructeur automobile Toyota confirme son intention de relancer sur le marché son célèbre modèle sport Supra, 16 ans après l’arrêt de sa production.

Afin de faire renaître le nom, Toyota présentera le concept GR Supra Racing en première mondiale au prestigieux Salon de l’auto de Genève.

L’emblème de la Supra est apparu pour la première fois en 1978 sur une version plus musclée de la Toyota Celica de deuxième génération, avant de voler de ses propres ailes.

La Supra originale a été suivie de trois générations en 1981, 1986 et 1993. La GT sportive à moteur avant et propulsion arrière est demeurée en production jusqu’en 2002. Elle a offert des moteurs atmosphériques ainsi qu’un moteur biturbo.

La GR Supra Racing qui sera présentée à Genève est une voiture deux portes compacte à moteur avant et propulsion arrière.

Le Salon de l’auto de Genève ouvrira ses portes jeudi.

La Presse canadienne

Target améliore bénéfice et revenus au quatrième trimestre

Le géant américain de la vente au détail Target a amélioré sa performance au quatrième trimestre.

La compagnie a affiché mardi un bénéfice net de 1,1 milliard $ US ou 2,02 $ US par action, comparativement à 817 millions $ US ou 1,45 $ US par action l’an dernier.

Son bénéfice ajusté s’est chiffré à 1,37 $ US par action, soit 2 cents US de moins que les prédictions des analystes interrogés par la firme Zacks Investment Research.

Ses revenus trimestriels se sont améliorés de 10 pour cent à 22,77 milliards $ US, surpassant les recettes de 22,46 milliards $ US prédites par les économistes.

Les revenus des magasins comparables se sont appréciés de 3,6 pour cent, tandis que FactSet anticipait une hausse de 3,1 pour cent.

L’achalandage des magasins a grimpé de 3,2 pour cent et les ventes en ligne ont bondi de 29 pour cent.

Associated Press