Air Canada et Chorus Aviation ont prolongé de 10 ans un contrat d’achat de capacité.

L’entente entre Air Canada et la société mère de Jazz est prolongée

MONTRÉAL — Air Canada et Chorus Aviation ont prolongé de 10 ans un contrat d’achat de capacité, ce qui permettra à Jazz Aviation, filiale de Chorus, de continuer à desservir la plus grande compagnie aérienne du Canada avec des liaisons régionales jusqu’en 2035.

Des analystes estiment que cet accord dissipera toute inquiétude quant à l’avenir de Chorus. Certains doutes persistaient depuis qu’Air Canada a annoncé, en février dernier, qu’il élargirait la flotte de son transporteur à bas prix Rouge et qu’il piloterait ses avions les moins dispendieux sur les routes régionales canadiennes – ce qui est traditionnellement le lot de Jazz.

Chorus a précisé que l’accord annoncé lundi augmenterait ses revenus de 940 millions $ pour un total contractuel de 2,5 milliards $ en location d’avions et redevances fixes au cours des 17 prochaines années. L’accord modifie également un accord de 2015 en réduisant les frais fixes et les revenus incitatifs versés à Chorus d’environ 50 millions $ par an.

En vertu du nouveau contrat, Air Canada investira 97,3 millions $ dans Chorus, ce qui donnera au transporteur environ 9,99 % des actions à droit de vote variable de catégorie A et des actions à droit de vote de catégorie B de Chorus, sur une base regroupée.

Chorus souhaite affecter une partie du produit de l’investissement à son activité de location, en faisant l’achat de nouveaux gros appareils, notamment neuf CRJ 900 à 76 sièges en 2020.

L’action de Chorus, une société de portefeuille établie à Halifax, prenait plus de 15 pour cent lundi après-midi à la Bourse de Toronto. Elle s’y négociait à 7,28 $, en hausse de 99 cents. La Presse canadienne