Elon Musk n’aura d’autre choix que de faire croître Tesla s’il veut être payé.

Le salaire d’Elon Musk est étroitement lié à la performance de Tesla

PALO ALTO, Calif. - Elon Musk n’aura d’autre choix que de faire croître Tesla s’il veut être payé.

Une entente de dix ans, dont les détails sont contenus dans des documents réglementaires déposés mardi, exige une croissance de Tesla par bonds de 50 milliards $ US, jusqu’à l’atteinte d’une capitalisation boursière étourdissante de 600 milliards $ US.

En comparaison, la capitalisation boursière du constructeur californien de voitures électriques est actuellement d’environ 60 milliards $ US.

Si Tesla atteint une série croissante de cibles de revenus et de bénéfices ajustés, M. Musk pourra exercer des options totalisant 1 pour cent des actions de la compagnie. On ne lui garantit aucune autre rémunération.

Si ces objectifs sont atteints, Tesla deviendra une des plus grosses compagnies en Amérique du Nord et la fortune de M. Musk explosera. Une capitalisation boursière de 650 milliards $ US vaudrait à Tesla le quatrième rang derrière Apple, Alphabet et Amazon.

La compagnie serait plus massive que Microsoft et sa valeur serait supérieure à la valeur combinée des huit plus grands constructeurs automobiles de la planète.

Afin de pouvoir exercer ses options quand ces cibles sont touchées, M. Musk doit demeurer en poste comme pdg ou comme président exécutif et directeur des produits pour Tesla. Cela pourrait éventuellement lui permettre de délaisser la direction de la compagnie pour se concentrer sur les produits les plus importants ou des questions stratégiques.

Ce n’est pas la première fois que M. Musk accepte une entente du genre avec Tesla. Tous les objectifs de capitalisation boursière énoncés dans un contrat signé en 2012, et neuf des dix cibles opérationnelles, ont été atteints.

Le nouvel accord de rémunération de M. Musk sera soumis à l’approbation des actionnaires lors d’une réunion spéciale à la fin du mois de mars.

Tesla peine actuellement à produire tous les Model 3 promis par M. Musk. Les ventes de la compagnie s’améliorent, mais elle continue à perdre de l’argent.

Le titre de Tesla valait environ 354 $ US mardi sur le parquet de la Bourse de New York.