Le propriétaire de Corona parie sur la marijuana

NEW YORK — Constellation Brands, le propriétaire de la bière Corona, augmente ses paris sur le cannabis, en injectant 4 milliards de dollars supplémentaires dans Canopy Growth, un groupe canadien en pole position pour profiter d'une possible légalisation de la marijuana à travers le globe.

Le nouvel investissement va porter la participation de Constellation au capital de Canopy à 38%.

Le producteur de la bière Modelo, du vin Robert Mondavi et de la vodka Svedka avait déjà acquis 9,9% du spécialiste de la marijuana en octobre 2017 et pourrait même devenir l'actionnaire majoritaire s'il exerce, dans les trois prochaines années, des droits attachés à des instruments financiers négociés avec Canopy.

«Depuis l'an dernier, nous comprenons un peu mieux le marché du cannabis, l'énorme opportunité de croissance qu'il présente», explique Rob Sands, le PDG de Constellation, cité dans un communiqué.

Constellation fait le pari que la marijuana sera légalisée dans l'ensemble des Etats américains et dans de nombreux pays à travers le globe dans les prochaines années.

Pour l'instant aux États-Unis, la loi fédérale interdit la culture, la vente et l'utilisation de la marijuana.

La consommation récréative a néanmoins été légalisée dans huit États et la capitale, Washington D.C. La Californie est ainsi devenue le 1er janvier 2018 le plus gros marché légal au monde. Par ailleurs, 29 Etats autorisent l'usage médical du cannabis.

Au Canada voisin, l'usage récréatif sera légal à partir du 17 octobre.

«Cet investissement, le plus gros à ce jour dans le secteur du cannabis, va donner les fonds nécessaires à Canopy Growth pour créer et acquérir des actifs stratégiques nécessaires pour avoir une présence importante dans environ 30 pays autorisant le cannabis à usage thérapeutique, tout en posant rapidement les jalons dans les nouveaux marchés autorisant le cannabis pour un usage récréatif», explique encore Constellation.

Canopy Growth a été fondée en 2013 et est l'une des plus grosses entreprises spécialisées dans le cannabis en termes de capitalisation boursière.