Transcontinental a affiché jeudi un chiffre d'affaires en hausse de plus de 58 % pour son troisième trimestre.

Le profit de Transcontinental chute au 3e trimestre en raison d'une acquisition

MONTRÉAL - Transcontinental a affiché jeudi un chiffre d'affaires en hausse de plus de 58 % pour son troisième trimestre, mais son profit a plongé de 60,6 pour cent, essentiellement en raison de l'acquisition de Coveris Americas, conclue en mai.

L'éditeur et imprimeur de Montréal a indiqué que les coûts liés à l'acquisition des activités d'emballage de Coveris et d'autres transactions avaient fait reculer son bénéfice net à 19,3 millions $, comparativement à celui de 49,0 millions $ réalisé au troisième trimestre de l'année dernière.

En excluant un certain nombre d'éléments liés à la restructuration et à une révision de la valeur d'actifs, le bénéfice ajusté de Transcontinental a atteint 52,1 millions $, en baisse de 1,5 % par rapport à celui de 52,9 millions $ de l'an dernier.

Le bénéfice net par action s'est chiffré à 22 cents, tandis que le bénéfice ajusté a été de 59 cents par action.

Les revenus du plus récent trimestre, clos le 29 juillet, ont atteint 757,9 millions $, en hausse de 58,7 % par rapport au chiffre d'affaires de 477,7 millions $ de la même période l'an dernier.

Les analystes misaient sur un bénéfice net par action de 62 cents, et un bénéfice ajusté par action de 70 cents, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.