Le Mouvement Desjardins affiche des excédents en hausse de 36%

Le Mouvement Desjardins a affiché vendredi des excédents avant ristournes de 581 millions pour son deuxième trimestre, en hausse de 36 % par rapport à ceux de la même période l'an dernier.
La coopérative a attribué cette amélioration en partie à la croissance de son réseau de caisses, à la performance de ses placements et à la diminution de provisions techniques dans le secteur de la gestion de patrimoine et de l'assurance de personnes.
Le secteur des particuliers et des entreprises a contribué aux excédents à hauteur de 272 millions de dollars au plus récent trimestre, tandis que la contribution du secteur de la gestion de patrimoine et de l'assurance de personnes s'est élevée à 189 millions.
Les revenus d'exploitation de Desjardins ont gagné 11,4 % au cours du trimestre clos le 30 juin, pour s'établir à 3,9 milliards. Le revenu net d'intérêts a légèrement avancé par rapport à l'an dernier pour se chiffrer à 1,09 milliard, tandis que les primes nettes des activités d'assurance ont progressé de 19,3 % à 2,08 milliards.
Desjardins a souligné que la progression des activités de financement dans le domaine des prêts hypothécaires et des prêts aux entreprises, ainsi que dans celui du financement au point de vente, avait permis d'atténuer la pression sur les marges d'intérêt.
La dotation à la provision pour pertes sur mauvaises créances est restée stable par rapport à l'an dernier, se maintenant à 76 millions. Le rendement des capitaux propres a avancé à 9,9 %, en regard de celui de 7,8 % du deuxième trimestre de l'an dernier.
L'actif total du Mouvement Desjardins se chiffrait à 272 milliards à la fin du plus récent trimestre, ce qui représente une hausse de 13,6 milliards, ou 5,3 %, par rapport au 31 décembre 2016.