Le Droit
Un site web qui encourage le public à dénoncer des avortements illégaux au Texas s’est vu notifier de son éviction par son hébergeur internet.
Un site web qui encourage le public à dénoncer des avortements illégaux au Texas s’est vu notifier de son éviction par son hébergeur internet.

Le monde de la techno se mobilise pour défendre le droit à l’avortement au Texas

Julie Jammot
Agence France-Presse
Un site web qui encourage le public à dénoncer des avortements illégaux au Texas s’est vu notifier de son éviction par son hébergeur internet, une des mesures prises par des sociétés de techno après l’entrée en vigueur d’une loi qui interdit la majorité des interruptions de grossesse dans cet État américain, même en cas d’inceste ou de viol.