Le nouveau ministre canadien de la Diversification du commerce international, Jim Carr

Le ministre Jim Carr ne participera pas à une réunion du G20 en Argentine

Le nouveau ministre canadien de la Diversification du commerce international ne participera pas à une réunion de ses homologues du G20 en Argentine, vendredi.

En nommant Jim Carr à ce portefeuille, en juillet, le premier ministre Justin Trudeau lui avait confié le mandat spécifique de diversifier les relations économiques du Canada avec des pays autres que les États-Unis, son principal partenaire commercial. Même la terminologie avait changé lors de ce remaniement, le ministère du Commerce international s’appelant dorénavant ministère «de la Diversification du commerce international».

Le G20 comprend notamment la Chine, l’Inde et le Brésil, pays avec lesquels le Canada souhaite élargir ses liens économiques.

Le porte-parole de M. Carr a expliqué que le ministre doit assister vendredi à un événement dans sa province, le Manitoba, et que c’est son sous-ministre qui représentera le Canada à la rencontre des ministres du Commerce du Groupe des 20 en Argentine.

Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce, sera lui aussi remplacé par un subalterne, vendredi. Cette absence alimente par ailleurs les spéculations selon lesquelles M. Lighthizer demeure ainsi disponible pour une rencontre à Washington avec la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, dans le cadre des négociations pour un renouvellement de l’Accord de libre-échange nord-américain.

Les négociateurs canadiens et américains poursuivent leurs pourparlers après la dernière visite de Mme Freeland à Washington, mardi. La ministre a ensuite informé le premier ministre et ses collègues libéraux de l’état des négociations, mercredi, lors de la retraite du caucus à Saskatoon.

Elle a déclaré par la suite que le négociateur en chef, Steve Verheul, et l’ambassadeur du Canada aux États-Unis, David MacNaughton, se retrouveraient à Washington pour reprendre les négociations formelles jeudi.

Le sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays du G20 se tiendra à la fin du mois de novembre à Buenos Aires, en Argentine.