Le Groupe Nordik envisage de développer 10 nouveaux spas en Amérique du Nord d’ici 2027.

Le Groupe Nordik s’établit en Alberta

L’entreprise gatinoise Groupe Nordik annonce la formation d’un quatrième projet de spa en nature dans le comté de Parkland, situé aux abords d’Edmonton, en Alberta.

« Le comté de Parkland propose un milieu inspirant pour mon équipe de Projets et de Design. Nous en sommes à l’étape de l’idéation du projet. Ce spa se distinguera par son caractère unique et ses expériences de détente distinctes, inspirées par les traditions de mieux-être de différentes cultures, mais adaptés par et pour les Canadiens », explique le propriétaire et président du Groupe Nordik, Martin Paquette.

Ce projet de 50 millions $ créera plus de 450 nouveaux emplois à Parkland et dans les municipalités avoisinantes.

L’entreprise souligne que ce projet s’inscrit dans le cadre de sa stratégie de développement dans l’Ouest canadien.

« Après le Québec, le Manitoba et l’Ontario, nous sommes maintenant prêts à nous installer dans les régions de l’ouest du Canada. Un projet de développement à Edmonton est en cours de planification et un autre à Calgary sera bientôt annoncé. Nous sommes toujours à la recherche d’opportunités ailleurs au Canada, et voir même à l’international », affirme le copropriétaire et vice-président sénior de l’entreprise, Daniel Gingras.

Le Groupe Nordik envisage de développer 10 nouveaux spas en Amérique du Nord d’ici 2027. L’objectif derrière cette stratégie est « de propulser l’industrie vers de nouveaux sommets, en offrant des expériences de relaxation et de mieux-être où y conjuguent tradition, originalité et innovation ».

La construction du quatrième projet de spa en nature devrait commencer en 2021.