Les libéraux indiquent que PPP Canada ralentira ses activités dans les prochains mois pour cesser d’exister à la fin du mois de mars.

Le gouvernement fermera l’agence PPP Canada

Une agence fédérale qui aide les gouvernements à conclure des partenariats avec le secteur privé sur de grands projets de construction doit fermer bientôt alors que le gouvernement libéral s’apprête à lancer une nouvelle organisation pour financer les infrastructures.

Les libéraux indiquent que PPP Canada ralentira ses activités dans les prochains mois pour cesser d’exister à la fin du mois de mars, ce qui correspond à la fin de l’année budgétaire.

PPP Canada avait commencé à laisser aller ses employés, dont certains se sont replacés chez Infrastructure Canada, dans d’autres agences fédérales ou dans le secteur privé.

La société de la Couronne a dépensé 1,3 milliard $ pour aider au lancement de 25 grands projets à travers le pays.

Neuf de ces projets sont complétés, mais nécessitent toujours les services consultatifs du gouvernement fédéral.

Les 16 autres sont en cours de construction et seront supervisés par Infrastructure Canada.

Les fonctionnaires ont commencé à planifier la fermeture de l’agence vieille de huit ans lorsque les libéraux ont annoncé la création d’une nouvelle banque d’infrastructure qui utilisera des fonds publics pour attirer de l’argent privé afin de construire des ponts, des autoroutes, des réseaux hydrauliques, ainsi que des réseaux de transport en commun pouvant être profitables à l’avenir.

La banque devrait entrer en fonction d’ici la fin de l’année 2017.

L'ÉCONOMIE CANADIENNE A CRÉÉ 35 300 EMPLOIS EN OCTOBRE

L’économie canadienne a continué à créer des emplois en octobre, malgré les prévisions de ralentissement de la croissance économique pour la deuxième moitié de l’année.

Quelque 35 300 emplois ont été créés en octobre, a indiqué vendredi Statistique Canada. Le nombre d’emplois à temps plein a grimpé de 88 700, tandis que celui d’emplois à temps partiel a retraité de 53 400.

Le taux de chômage a avancé à 6,3 %, par rapport à 6,2 % en septembre, parce qu’un plus grand nombre de jeunes personnes se sont mises à la recherche d’un emploi.

Cependant, l’agence fédérale a publié vendredi un autre rapport, qui s’est avéré moins encourageant. 

Le déficit commercial du Canada avec les autres pays s’est établi à 3,2 milliards $ en septembre, ce qui était essentiellement inchangé par rapport au mois précédent — ce dernier a été révisé à 3,2 milliards $, après avoir initialement estimé à 3,4 milliards $.

Tant les exportations que les importations ont diminué pour un quatrième mois consécutif en septembre. Elles ont toutes deux cédé 0,3 %.