La nouvelle ère de l’alimentation en sera certainement une de la personnalisation, croit le futuriste Jim Carroll.

Le futur dans votre assiette

Qu’est-ce qu’on trouvera dans notre assiette pendant les prochaines années?

Jim Carroll se présente comme futuriste mondial et expert en innovations et tendances. Il a comme clients de nombreuses entreprises, de Disney à Bombardier, en passant par la NASA.

Mardi, il a donné un aperçu des tendances qui font bouger le monde de l’alimentation au congrès Bénéfiq, organisé par l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) et l’Université Laval. Certaines sont à nos portes ou déjà en branle, d’autres apparaissent encore lointaines.

Mais comme le dit M. Carroll, les innovations nous rattrapent souvent bien plus vite qu’on le pense et le futur appartient à ceux qui bougent rapidement. Petit regard vers l’avenir...

Personnalisation

La nouvelle ère de l’alimentation en sera certainement une de la personnalisation, croit M. Carroll. Vous avez une montre intelligente qui mesure votre sommeil, vos exercices de la journée et le nombre de calories ingérées? Votre cellulaire analyse les données. D’autres gadgets permettent de connaître votre tension artérielle, votre glycémie et d’autres indicateurs de votre santé.

Vous pouvez même payer pour obtenir votre profil génétique. M. Carroll a par exemple appris que son métabolisme digérait le café beaucoup mieux que la moyenne, grâce à ces tests, et qu’il pouvait donc en boire plus!

Alors, la prochaine étape? Mettre en relation toutes ces informations pour personnaliser votre alimentation.

Ainsi, votre montre ou votre téléphone pourrait vous dire de manger un peu de sucre s’il voit que votre glycémie est en baisse... ou encore d’éviter tel autre aliment à l’heure du lunch aujourd’hui!

De la nourriture... imprimée

On a vu les imprimantes 3D concevoir de plus en plus d’objets, même des maisons! Que diriez-vous maintenant d’imprimer... votre repas?

Jim Carroll explique en entrevue qu’on pourrait avoir une imprimante à la maison, avec des cartouches de protéines, de glucides, d’épices, de légumes... Suffirait de télécharger la recette pour qu’elle se matérialise sous nos yeux!

Ça apparaît fou, non? M. Carroll sort de sa poche un cellulaire : qui aurait cru que ce petit bidule existerait il y a quelques décennies? Ce qui semble être de la science-fiction peut soudainement devenir la réalité, croit le conférencier.

Popcorn parfait et emballage intelligent

«Nous serons bientôt capables de faire le popcorn parfait au micro-ondes!» s’est extasié Jim Carroll pendant sa conférence. Le popcorn au micro-ondes est un échec, dit-il, parce que sur le sac, on indique de cuire deux à trois minutes, selon votre appareil. Et la déception est souvent au rendez-vous chez les Carroll, qui rêvent de ce popcorn parfaitement délicieux!

Comment? Par un emballage intelligent avec un code-barres qui permettra au micro-ondes de savoir combien de temps exactement le faire cuire.

Ainsi, chez vous, il faudra compter 2 minutes 37 secondes pour obtenir le popcorn idéal... ni brûlé, ni à moitié éclaté avec des tas de grains dans le fond!

Les emballages intelligents pourraient par exemple vous indiquer comment faire cuire votre aliment, envoyer les informations nutritionnelles du produit sur votre téléphone mobile, vous notifier lorsque les aliments sont sur le bord d’être périmés ou lorsqu’il faut en racheter.

Livraison par drone

Le commerce en ligne continuera d’être tendance, pour les biens comme les aliments. Le nerf de la guerre : la livraison rapide, qui pourrait entre autres passer par les drones. La solution est déjà explorée par différentes entreprises, dont Amazon.

À côté de votre entrée de voiture, vous pourriez avoir un casier pour la livraison par drone. Un petit bras robotique placera votre commande dans cet espace sécurisé, en attendant que vous reveniez à la maison...

Un jardin vertical dans la maison

Le concept des fermes verticales mise sur une agriculture dans des tours immobilières, qui permet de faire pousser des aliments en ville dans un environnement contrôlé, sur une plus petite emprise au sol et sans nécessité d’avoir un terrain fertile. Une sorte de serre, mais verticale. Et si vous aviez, en plus de votre jardin extérieur en été, un petit jardin vertical à la maison? Une bonne façon d’avoir des fruits et légumes frais à l’année.