Le FMI prédit une croissance de 3 % pour l’économie canadienne en 2017.

Le FMI encore plus optimiste pour le Canada

Le Fonds monétaire international croit que la performance de l’économie canadienne comptera parmi les plus robustes des pays développés cette année et l’an prochain.

Le FMI prédit une croissance de 3 % pour l’économie canadienne en 2017, soit un demi-point de pourcentage de plus que la prévision annoncée en juillet. Cela placerait le Canada devant tous les autres pays du G-7 ; les États-Unis arriveraient en deuxième place avec une prévision de croissance de 2,2 %.

L’Organisation de coopération et de développement économiques avait elle aussi annoncé, le mois dernier, que la performance de l’économie canadienne serait supérieure à celle de tout le G-7 cette année.

Le FMI explique que l’accélération de la croissance canadienne est stimulée par la hausse du prix des hydrocarbures, les dépenses publiques et les politiques de la banque centrale.

L’économie canadienne devrait s’améliorer de 2,1 % l’an prochain, soit 0,2 % de plus que la croissance prédite en juillet. Le Canada arriverait alors en deuxième place au sein du G-7, derrière les États-Unis et leur croissance de 2,3 %.

Le FMI a rehaussé de 0,1 point de pourcentage ses prévisions de croissance pour l’économie mondiale, à 3,6 % cette année et 3,7 % l’an prochain.

Les 19 pays de la zone euro, le Japon et la Chine devraient eux aussi afficher de meilleures performances cette année. Le FMI s’inquiète toutefois des dettes gigantesques encourues par Pékin pour alimenter sa croissance.