Le CRTC a indiqué vouloir entendre en particulier les consommateurs qui sont vulnérables en raison de leur âge, d’un handicap ou d’une barrière linguistique.

Le CRTC s’intéresse aux télécoms

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) invite les consommateurs ainsi que les employés actuels et anciens des entreprises de télécommunications du Canada à témoigner de leur expérience personnelle de pratiques de vente trompeuses ou abusives.

L’organisme de réglementation fédéral a indiqué lundi qu’il tiendrait une audience publique à ce sujet à Gatineau, le 22 octobre. Le CRTC invite également les consommateurs, les employés et les anciens employés à formuler des commentaires écrits d’ici le 30 août.

L’enquête de l’organisme examinera de près les pratiques de vente trompeuses, dont le fait de fournir des renseignements incomplets, imprécis ou trompeurs, ainsi les pratiques de vente agressives, notamment l’abus d’une clientèle mal informée.

Le CRTC a indiqué vouloir entendre en particulier les consommateurs qui sont vulnérables en raison de leur âge, d’un handicap ou d’une barrière linguistique.