Justin Trudeau a insisté pour dire que le Canada ne se sentira pas obligé de signer « à tout prix » un nouvel accord.

Le Canada ne signera pas un nouveau PTP «à tout prix», prévient Justin Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau assure que le Canada ne se laissera pas forcer la main pour signer à tout prix un nouveau Partenariat transpacifique qui ne favoriserait pas les meilleurs intérêts du pays.

Lors d’un point de presse à Hanoï, au Vietnam, mercredi, les journalistes lui ont demandé si le Canada pourrait se retirer d’une version renégociée qui ne respecterait pas les nouvelles exigences « progressistes » d’Ottawa. Le premier ministre a insisté pour dire que le Canada ne se sentira pas obligé de signer « à tout prix » un nouvel accord.

Le Partenariat transpacifique (PTP), conclu par 12 pays riverains du Pacifique en 2015, alors que M. Trudeau était dans l’opposition, est maintenant menacé depuis que le président Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis. Les onze autres pays signataires tentent maintenant de sauver l’accord commercial, notamment dans des discussions en marge du forum de l’APEC, cette semaine au Vietnam.

Le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, a déjà indiqué que le Canada souhaitait ajouter des chapitres « progressistes » au PTP, notamment en matière d’environnement, de droits des travailleurs et d’égalité hommes-femmes. Mais des experts soutiennent que ces amendements seront difficiles à faire accepter par certains pays signataires.

Lors de sa première journée au Vietnam, mercredi, M. Trudeau a rencontré le président du pays, Trân Dai Quang, le premier ministre Nguyen Xuân Phúc et des représentants de la société civile, en table ronde.

Le Vietnam offre au Canada de multiples occasions d’affaires. Le taux de croissance vietnamien devrait s’établir à 6,3 pour cent en 2017, mais le gouvernement communiste est plombé par une piètre réputation en matière de droits de la personne.

Le premier ministre Trudeau doit se rendre jeudi à Hô Chi Minh-Ville, la métropole du Vietnam, autrefois appelée Saïgon. Il sera samedi à Da Nang, où débutera le forum des dirigeants de la Coopération économique de la zone Asie-Pacifique (APEC). Le PTP devrait d’ailleurs dominer l’ordre du jour de ce forum. M. Trudeau se rendra ensuite aux Philippines pour participer au 31e sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est, à Manille.