Le titre de Valeant a plongé ces deux dernières années, alors que l'entreprise s'est retrouvée au coeur d'une controverse sur son modèle d'affaires. Il valait précédemment plus de 300 $.

L'action de Valeant grimpe

L'action de Valeant Pharmaceuticals a pris vendredi plus de 4 %, après que l'entreprise eut annoncé avoir conclu la vente des activités d'iNova Pharmaceuticals pour 930 millions de dollars en espèces.
La société lavalloise a indiqué qu'elle utiliserait le produit net de la vente, soit environ 920 millions pour réduire sa dette.
Le chef de la direction de Valeant, Joseph Papa, a précisé que la vente d'iNova à Pacific Equity Partners et au Carlyle Group s'inscrivait dans le cadre de ses efforts pour simplifier son portefeuille et se concentrer sur ses activités de base.
L'action de la pharmaceutique a gagné 79 cents, soit 4,62 %, pour clôturer à 17,88 $ à la Bourse de Toronto. Elle a grimpé jusqu'à 18,14 $ plus tôt dans la séance.
Le titre de Valeant a plongé ces deux dernières années, alors que l'entreprise s'est retrouvée au coeur d'une controverse sur son modèle d'affaires. Il valait précédemment plus de 300 $.
Depuis, la société fait face à une série de poursuites en justice, incluant une de son ancien chef de la direction. Elle a aussi vu ses niveaux d'endettement gonfler, en plus d'afficher des pertes totalisant plus de 2,4 milliards US et de faire l'objet d'enquêtes sur ses pratiques d'établissement de prix des médicaments.
Valeant, qui s'était fixé comme objectif, en août 2016, de rembourser 5 milliards de dettes d'ici février 2018, croit maintenant qu'elle sera en mesure de dépasser cette cible.