Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a affirmé lundi que la banque centrale s’attendait à observer une croissance au troisième trimestre de cette année, alors que les Canadiens sont rappelés au travail et que les ménages reprennent certaines de leurs activités normales à mesure que les restrictions s’assouplissent.
Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a affirmé lundi que la banque centrale s’attendait à observer une croissance au troisième trimestre de cette année, alors que les Canadiens sont rappelés au travail et que les ménages reprennent certaines de leurs activités normales à mesure que les restrictions s’assouplissent.

La pandémie infligera des dommages durables à l’économie, selon le gouverneur de la Banque du Canada

OTTAWA — Le gouverneur de la Banque du Canada a indiqué lundi que la pandémie de COVID-19 entraînerait des dommages économiques à long terme, et a précisé que la reprise serait «vraisemblablement longue et en dents de scie».

Tiff Macklem a affirmé que la banque centrale s’attendait à observer une croissance au troisième trimestre de cette année, alors que les Canadiens sont rappelés au travail et que les ménages reprennent certaines de leurs activités normales à mesure que les restrictions s’assouplissent.

Mais il prévient que les Canadiens ne devraient pas s’attendre à ce que ce bref rebond économique prononcé s’étire au-delà de la période de réouverture.

Avec la combinaison de réouvertures inégales entre les provinces et les industries, le cours inconnu de la confiance des consommateurs et des taux de chômage, la pandémie «nuira longtemps à l’offre et à la demande», a estimé M. Macklem dans le texte d’un discours prononcé lundi.

Pas aussi productifs

Selon lui, les règles de distanciation physique en cours peuvent signifier que les lieux de travail ne seront peut-être pas aussi productifs qu’auparavant, et que de nombreux services resteront difficiles à fournir.

Cette combinaison suggère que la capacité de production de l’économie subira un coup qui persistera même si les restrictions de santé publique s’assouplissent, a souligné M. Macklem dans un discours diffusé sur le Web à l’intention des cercles canadiens et des Canadian clubs.