Selon une étude commandée par le Casino Hard Rock, de 60% à 80% des plaques de voitures dans le stationnement du Casino du Lac-Leamy sont ontariennes.

La guerre des casinos est lancée

La venue du Casino Hard Rock à Ottawa aura des retombées économiques favorables pour la capitale fédérale. Une étude démontre que ce nouveau joueur ira puiser dans la clientèle du Casino du Lac-Leamy.

Selon un rapport présenté par la firme Shore Tanner and Associates, l’ouverture du nouveau salon de jeux favorisera la création d’emplois. De plus, la Ville aura accès à une nouvelle source de revenus.

L’ajout de 200 chambres d’hôtel, d’une salle de spectacle comptant 2500 sièges et de quatre restaurants et bars augmentera le niveau d’activité commerciale dans ce secteur de la ville.

Lorsque les rénovations seront complétées, le casino pourrait bénéficier de 62 millions $ des revenus fait au Casino du Lac-Leamy, le concurrent sur la rive gatinoise.

Ce gain s’expliquerait par le nombre d’Ontariens qui traversent la rivière pour aller jouer aux jeux de hasard.

«Entre 60 et 80% des plaques d’immatriculation des voitures stationnées au Casino du Lac-Leamy sont ontariennes», peut-on lire dans le document.

Le Casino Hard Rock prendra la place de l’hippodrome Rideau-Carleton.