Le spa gatinois KOENA Spa est fin prêt à accueillir ses premiers visiteurs dès lundi.
Le spa gatinois KOENA Spa est fin prêt à accueillir ses premiers visiteurs dès lundi.

La détente signée KOENA Spa [PHOTOS]

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Les adeptes de relaxation et d’expérience thermale de la région auront droit à un tout nouveau lieu de détente à quelques pas de la maison. Le spa gatinois KOENA Spa est fin prêt à accueillir ses premiers visiteurs dès lundi.

«On est plus que prêts», souligne le fondateur du spa, Dominic Morin. Des saunas secs, des bassins chauds et froids, des salles de repos, de massothérapie, d’exfoliation et de soins, en plus d’un bistro, c’est ce qu’offrira le tout nouveau KOENA Spa. L’institution de détente de 40 000 pieds carrés, située au 1172, chemin Aylmer, se veut le lieu de prédilection pour une expérience thermale abordable, ajoute M. Morin. Sans vouloir se comparer aux autres institutions semblables, il indique que KOENA Spa sera différent de ce qui se fait déjà, sur un site un peu plus restreint. «L’expérience thermale, c’est chaud, froid, repos, que tu le fasses dans une place à 1000 pieds carrés ou à 20 000 pieds carrés. C’est plus moderne, un peu plus épuré.»

KŌENA Spa

Situé à quelques pas du pont Champlain, KOENA Spa devrait attirer autant les Gatinois que les Ottaviens, espère le fondateur. «On mise beaucoup des deux côtés de la rivière. On n’est pas au centre-ville, mais on est à dix minutes du parlement. C’est un aspect qui n’est pas à négliger.»

La détente en temps de COVID

La pandémie de la COVID-19 a évidemment forcé la mise en place d’importantes mesures sanitaires, précise le fondateur. «Il y a eu beaucoup de retards. La COVID a le dos large», indique-t-il. Il précise d’ailleurs que des employés seront exclusivement attitrés à la désinfection continuelle des lieux. «Je pense qu’à partir de maintenant, il n’y aura pas de meilleures conditions pour ouvrir, à moins qu’on ait un vaccin demain matin. Je pense qu’on va juste vivre avec la situation. Ça fait presque trois semaines qu’on est très prêts. On a eu le temps de tout peaufiner.»

Le fondateur du KOENA Spa, Dominic Morin

Au maximum de sa capacité, le spa pourra accueillir 308 personnes. M. Morin ne s’attend cependant pas à remplir les lieux dès l’ouverture. «Je pense que les gens sont un peu plus nerveux [à cause de la COVID-19]. Je m’attends peut-être à des maximums de 200 personnes. On a 40 000 pieds carrés. 200 personnes, ça peut avoir l’air beaucoup, mais sur 40 000 pieds, ce n’est pas tant.» Des limites de fréquentation ont été fixées pour les bassins et les chaises. Le nombre de places assises a été diminué à l’intérieur et à l’extérieur. «Je pense qu’une des grosses affaires ici c’est qu’on a une bonne partie [du spa] à l’extérieur, soit 15 000 pieds. On va vraiment mettre l’accent sur la désinfection. Pour ça, on est chanceux d’avoir vraiment un petit site.»

Pour l’instant, Dominic Morin se dit satisfait de la première phase du KOENA Spa. «Je pense qu’on a un produit qui va être apprécié. On se croise les doigts.» Mais il ne cache pas ses idées d’éventuels projets d’agrandissements. «Si je me fie à la [banque], je vais commencer avec ça [rires]! Après, on verra».