Walmart a vu ses ventes en ligne presque doubler pendant le deuxième trimestre.
Walmart a vu ses ventes en ligne presque doubler pendant le deuxième trimestre.

La crise sanitaire stimule les ventes en ligne de Walmart

Anne D'Innocenzio
Associated Press
NEW YORK — Les consommateurs américains se sont tournés davantage vers la plateforme de vente en ligne de Walmart ainsi que ses articles pour la maison dans ses magasins alors que le nouveau coronavirus se propageait, ce qui a fait bondir les ventes du détaillant au deuxième trimestre.

Les ventes en ligne de la société ont presque doublé pendant le deuxième trimestre, alors que les recettes de ses magasins ouverts depuis au moins un an – un indicateur clé dans le secteur du commerce de détail – ont progressé de 9,3 %.

Le plus important détaillant aux États-Unis a dépassé presque toutes les attentes des analystes au deuxième trimestre.

Les consommateurs avaient déjà commencé à miser sur Walmart et d’autres détaillants comme Target et Amazon afin de se procurer des produits jugés essentiels au début de la pandémie, ce qui a fait grimper les ventes en ligne de Walmart de 74 % pour le premier trimestre. Cette tendance s’est accélérée puisque la hausse s’est établie à 97 % au deuxième trimestre.

Alors que le taux de chômage demeure élevé aux États-Unis, la capacité de Walmart d’offrir des aliments, des vêtements et d’autres produits électroniques à bas prix a procuré un avantage au détaillant par rapport à plusieurs de ses concurrents.

La performance financière de Walmart survient au moment où la plus importante chaîne de rénovation aux États-Unis, Home-Depot, a également affiché de bons résultats au deuxième trimestre. Stimulée par les travaux effectués à domicile par les consommateurs qui sont restés à la maison en raison de la pandémie de COVID-19, Home-Depot a affiché une augmentation de 23,4 % de ses ventes comparables au deuxième trimestre - soit presque deux fois plus que ce qui était attendu par les analystes.

Walmart et Home-Depot ont ainsi été en mesure de tirer leur épingle du jeu alors que la crise sanitaire donne d’importants maux de tête à plusieurs détaillants.

La chaîne de magasins à grande surface Kohl’s a de son côté affiché une perte ajustée moins importante que prévu, mais son chiffre d’affaires a chuté de 23 % au deuxième trimestre. Au cours de cette période, le détaillant a procédé à la réouverture progressive de ses 1100 magasins qui avaient été temporairement fermés en raison de la pandémie.

Walmart a engrangé un bénéfice net de 6,48 milliards $ US, ou 2,27 $ US par action, au deuxième trimestre. Abstraction faite des éléments non récurrents, son profit ajusté a totalisé 1,56 $ US par action.