La consommation de crédit au Canada en hausse

La firme d’analyse de crédit Equifax Canada rapporte que la dette moyenne par consommateur canadien, en incluant les emprunts hypothécaires, a atteint 71 300 $ au premier trimestre de 2019, en hausse de 2,6 pour cent par rapport à la même période l’an dernier.

Le rapport qu’Equifax Canada publie mardi ajoute que la proportion de Canadiens affichant un solde de crédit plus élevé que l’année précédente a atteint un sommet saisonnier de 33,9 pour cent, en hausse considérable par rapport à 2018.

Parmi les provinces, l’endettement moyen le plus élevé au premier trimestre, à l’exclusion des emprunts hypothécaires, a été constaté en Alberta, à 29 117 $, et le plus faible était au Québec, à 19 410 $.

Quant au marché hypothécaire, il a considérablement ralenti au cours de l’année dernière au pays. Equifax Canada a noté que la valeur des nouveaux prêts a diminué de près de 12 pour cent d’une année à l’autre au premier trimestre, le Québec ayant été la seule province qui n’a pas été affectée par les tensions hypothécaires.

Bill Johnston, vice-président des données et analyses d’Equifax Canada, a observé que les prêts prennent plus de temps à être remboursés et que l’utilisation des cartes de crédit est à la hausse.

Le taux de défaillance de plus de 90 jours s’est établi à 1,12 pour cent au premier trimestre. À ce chapitre, les taux en plus forte hausse ont été relevés à Terre-Neuve (10 pour cent), au Nouveau-Brunswick (7,8 pour cent) et au Manitoba (6,1 pour cent).

Puisque davantage de consommateurs augmentent leur dette moyenne, Equifax Canada prévoit une augmentation supplémentaire de la défaillance au cours des prochains mois.