Le S&P/TSX a profité des gains des secteurs de la santé, de l’énergie, et des matériaux.

La Bourse de Toronto commence l’année en clôturant à un sommet record

La Bourse de Toronto a commencé l’année en clôturant à un sommet record, pendant que le dollar canadien gagnait du terrain par rapport au billet vert américain.

L’indice composé S&P/TSX du parquet torontois a bondi de 100,86 points pour terminer la première séance de l’année à 16 309,99 points. Il a notamment profité des gains des secteurs de la santé, de l’énergie, et des matériaux.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 104,79 points à 24 824,01 points. L’indice élargi S&P 500 a pris 22,18 points à 2695,79 points, tandis que l’indice composé du Nasdaq a gagné 103,51 points à 7006,90 points. Dans ces deux derniers cas, il s’agissait aussi de sommets records.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s’est négocié au cours moyen de 79,89 cents US, en hausse de 0,18 cent US par rapport à son cours moyen de vendredi.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a reculé de 5 cents US à 60,37 $ US le baril, tandis que celui du lingot d’or a avancé de 6,80 $ US à 1316,10 $ US l’once. Le prix du cuivre a cédé 2 cents US à 3,28 $ US la livre.