La Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC) a conclu une entente afin de céder l'enseigne Lord & Taylor à Le Tote, une entreprise de location de vêtements par abonnement.

La Baie d'Hudson cède l'enseigne Lord & Taylor à Le Tote pour 99,5 millions $

TORONTO - La Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC) a conclu une entente afin de céder l'enseigne Lord & Taylor à Le Tote, une entreprise de location de vêtements par abonnement.

En vertu de la transaction annoncée mercredi, HBC recevra 99,5 millions $ en espèces à la clôture ainsi qu'un billet garanti de 33,2 millions $ payable en espèces après deux ans.

Le détaillant canadien recevra également une participation dans Le Tote. Il pourra nommer deux membres du conseil d'administration de cette société en plus d'obtenir certains droits en tant qu'actionnaire minoritaire.

«Après un examen approfondi des alternatives stratégiques, le leadership et l'approche innovante de Le Tote constituent la meilleure voie à suivre pour Lord & Taylor, ses clients fidèles et ses associés dévoués», a fait valoir la chef de la direction de HBC, Helena Foulkes.

«Pour HBC, cette transaction s'appuie sur nos actions audacieuses précédentes, nous permettant de nous concentrer davantage sur nos plus grandes occasions, Saks Fifth Avenue et la Baie d'Hudson.»

De son côté, Le Tote mettra la main sur Lord & Taylor et la propriété intellectuelle de cette marque, en plus d'assurer les activités de ses 38 magasins, de ses canaux numériques et des stocks associés.

Les entreprises ont indiqué que Le Tote s'attendait à prolonger l'emploi à la grande majorité des associés de Lord & Taylor.

«Nous sommes ravis de réunir Le Tote avec Lord & Taylor, une marque renommée synonyme de qualité, style et service depuis près de deux siècles», a affirmé le fondateur et chef de la direction de Le Tote, Rakesh Tondon.

«Avec cette acquisition, nous continuons notre cheminement pour créer l'avenir du commerce de détail.»

HBC et HBS Global Properties, la coentreprise immobilière de HBC, conserveront la propriété de tous les actifs immobiliers détenus et loués par bail associés à Lord & Taylor.

Toutefois, pendant au moins les trois premières années, HBC a accepté de conserver la responsabilité du loyer dû par Lord & Taylor aux emplacements exploités par Le Tote. HBC s'attend à devoir payer environ 77 millions $ en loyer pour Lord & Taylor sur une base annuelle.

L'accord de vente de l'enseigne intervient alors qu'un groupe dirigé par le président de HBC, Richard Baker, cherche à racheter l'ensemble de la société et à en fermer le capital.

Ce groupe a offert 9,45 $ pour chaque action de HBC, mais une première analyse menée par le détaillant a conclu que cette proposition était «inadéquate».

La firme Catalyst Capital Group, qui a récemment acquis une participation d'environ 10 pour cent dans HBC, s'oppose à la démarche du groupe mené par M. Baker.

Le plus ancien détaillant au Canada a connu des difficultés ces dernières années, marquées par des résultats décevants et une bataille avec un investisseur activiste, la firme Land and Buildings Investment Management.

HBC a lancé un examen stratégique pour évaluer ses options au sujet de Lord et Taylor, plus tôt cette année, alors que l'entreprise cherche à s'améliorer, à simplifier son organisation et à renforcer ses activités de vente au détail.

En février, HBC a annoncé que son enseigne Déco Découverte serait abandonnée et que ses 37 succursales seraient fermées cette année. Le détaillant a également fermé environ 20 magasins Saks Off Fifth aux États-Unis.

Les actions de HBC gagnaient mercredi après 7 cents à la Bourse de Toronto, où elles se négociaient à 10,23 $.