L’inauguration du supermarché IGA Famille Charles à Chelsea a attiré de nombreux citoyens, mercredi soir.

IGA Famille Charles présente son dernier-né à Chelsea

Les allées étaient bondées.

Le dernier-né des supermarchés IGA Famille Charles a accueilli mercredi soir plusieurs centaines de personnes pour célébrer son ouverture. Le vaste commerce situé au 1716, chemin 105, à Chelsea, remplace l’ancien IGA situé devant, et dont l’immeuble était devenu vieillot.

« Nous avions besoin des nouvelles technologies environnementales. C’est important pour nous. C’était important aussi d’avoir une plus grande variété de produits biologiques, sans gluten et spécialisés. Nous voulions aussi offrir davantage de produits locaux. Nous avions donc vraiment besoin de plus d’espace et c’est pour ça qu’on a décidé de plus que doubler la superficie du marché d’alimentation », a expliqué le copropriétaire des supermarchés Famille Charles, Marc Gervais.

Le nouvel édifice est à la fine pointe en matière d’équipement technologique vert avec, notamment, une salle de tri où chaque déchet est trié et calculé afin de ne pas dépasser un certain niveau de matières résiduelles. Des équipements permettant d’éliminer l’usage du plastique dans certains départements ont aussi été installés.

« Je ne m’attendais pas à un si grand nombre de personnes ce soir (mercredi), et nous sommes très contents de voir la réponse des gens de la communauté de venir voir leur marché d’alimentation et de venir constater qu’ils magasineront dans un des plus beaux supermarchés au Québec », a indiqué M. Gervais.

Les supermarchés Famille Charles sont très impliqués dans les communautés, des partenariats que n’a pas manqué de souligner la mairesse de Chelsea, Caryl Green.

« Ils sont toujours présents pour appuyer les activités dans les villages. Le magasin, c’est important, mais au niveau communautaire on ne peut pas demander mieux avec leur engagement », a noté Mme Green.

Le supermarché s’intègre dans un complexe commercial de 18 millions $, propriété des épiciers, et comprend aussi une station d’essence et une succursale de la SAQ qui ont récemment été ouvertes.

Ces commerces créent des emplois, ce qui permet de garder des jeunes dans la région, a précisé la mairesse Green.